Moody Good, entre créativité prononcée et puissance brute

Ancien membre du réputé (amis terminé depuis 2011) duo londonien dubstep 16bit, qui a fait sa renommée grâce aux early-track dubstep Dinosaurs (4 millions d’écoutes) ; le remix de Noisia – Machine Gun (16Bit remix) (pour 5 millions d’écoutes), Eddie Jefferys lançait il y a déjà 3 ans son projet solo nommé Moody Good.

Aujourd’hui signé chez OWSLA, Moody Good était plus qu’attendu dans le milieu Bass Music, Dubstep et Underground. Réputé pour son souci du détail sonore, sa capacité à peindre un paysage sonore unique et la force brute de ses tracks, Moody Good s’affranchit de la composition « classique » et casse les codes rythmiques, sonores et esthétiques des styles dubstep, trap, uk garage et breaks qu’il emprunte.

Décrit comme un leader du genre bass music par Your EDM, The Guardian, Nest HQ, FACT Magazine et EDM Com, Moody Good s’est d’abord fait connaître grâce à son remix de Slum Village et du titre Fall in Love.

Moody Good – LP, une pièce bass music rare, contemporaine et à la pointe des promesses sonores

Décomposition du LP de Moody Good

On se met en mode « intro » avec un éloge pour le concierge, petit craquement de vinyle et verset de trompettes jazz/blues pour mieux apaiser notre voisin avant d’attaque sévère.

Grumble & Spark possède une mélodie avec des genres de sitars et arpes, les voix graves de Rejjie Snow & Joshua Idehen sont travaillées sombrement. On ressent une lourdeur du beat, une atmosphère noire amplifiée par la Reverb, et une impression que le rythme traîne la jambe avec quelques interruptions des charley et les hi-hats. La traduction du titre étant « éclats & plaintes », on comprend d’autant plus l’intention.

Living Off the High nous enlace d’une musique suave, qui ralentit, s’étire et nous plonge dans une flemme profonde. Harleighblu ressort sublimée avec sa voix, un timbre unique et se combine avec les synthés dont l’attaque est travaillée en motifs. Paresse visible et bien retranscrite rythmiquement (vivre au-dessus du luxe).

Moody Good – Musicbx (feat. Eryn Allen Kane)

La Mélodie de Musicbx est superbe en petites notes de percussion idiophone. La voix d’Eryn Allen Kane nous berce et nous laisse en suspens (grâce aux réverbérations bien gérées). On obtient une légèreté et pureté du son face au couple basse/batterie qui est presque salissant et trop brutal. Le beat (dubstep& glitch) à 70 BPM est impec’ avec un snare en claquement de doigt (snap). Toute la dualité de la création de Moody Good s’exprime ici avec un voyage emmené par la voix dans les airs et une lourdeur du son terre à terre qui foule la poussière ! La candeur de la voix change finalement le ton pour accentuer le message, mais avec une grande délicatesse. C’est puissant, le clip aussi !

Zimabey nous embarque avec ses chants ethniques et une basse & rythmique entrainante, pure mélange Bass Music et le flow de Big Narstie rentre violemment, agressif et puissant. On veut du lourd ici, Le Beat légèrement Trap, plutôt Grime. Le mélange ethnique & hip hop est unique, relancé encore plus haut à chaque fois. On note l’utilisation des WOO ! Avec les voix ethniques, une idée de détail intéressantes.

Cette fois c’est un petit éloge pour le gardien de l’immeuble qui a surement sursauté depuis que vous écoutez l’album, on le calme clairement à base de petit jazz (est-ce swing ?), au bruit continu de craquements de vinyles. Le détail sonore jusqu’à la fin…

Encore quelques accords en boucle et ça part sec avec Kings Cross, beat bass music, la voix est magique (et brillamment utilisée en sample de montée rythmique). Le flow refrain/couplet et ses modifications de pitch (vers le grave) amplifie l’effet « mystère » de la track, la rythmique accompagne en jouant les toms sur un beat dubstep presque discret. Sonorités affûtées dans l’aigu.

Des perles Dubstep dans cet album

Docbond fait partie des créations expérimentales de Moody Good (nous y reviendront) ; On assiste au déchaînement rythmique dubstep, sale, avec un design sonore époustouflant, fait maison, grande habitude du MOODY. Il fait rebondir la basse et c’est bien réussi ! Détail intéressant, les accords rapides en contretemps des violons, sa spécialité qui accentue la « frayeur » !

Petit Beat avec une attitude étrange, pizzicato sur les cordes, grime & rap à l’ancienne, vraiment propre mais… Le DROP ! Et là, c’est la panique ! Moody Good signe un gros Dubstep pour décaper tes murs. La force apportée par Moody Good est impressionnante. Une basse à en mourir avec d’excellentes interactions avec les MCs. Knytro dégage un puissant rap dont les paroles te résume clairement la situation : « You’re Done Dubplate ! » d’où la track Hotplate !

Et du Future Garage

Moody Good nous propose ensuite un univers Futur Garage – Post Dubstep, Anglais, un lieu neutre avec un sentiment de rêve. Encore un super travail pour intégrer la voix de Ruby Lee Ryder dans son univers (et on note l’utilisation de pitch sur la voix appropriés). De jolis jeux avec l’espace sonore et la spatialisation des différents sons.

On retourne dans l’expérimental avec Rizlateef, un hybride future garage post dubstep (il mélange les quantifications rythmiques pour obtenir un super effet). On découvre de très bons effets sur les bruits medium et voix qui donnent un relief cristallisé à la track. Le lead synthé après 2.00 créé une véritable mélodie à la Jean Michel Jarre, c’est cool.

Un petit vinyle avec des violons ça vous dit ? On met un bon beat par-dessus et ça passe tout seul.

Bubbles porte bien son nom grâce au design sonore sur ses synthés en bulles et un kick bien rond ! La voix de Harleighblu nous entraîne une fois de plus dans un voyage, dont Moody Good nous dévoile les détails en design sonore. C’est sensuel, pour Profil Bass notre « heart just skipped a beat » également.

Un troisième éloge pour le concierge qui ne devrait pas tarder à s’endormir, c’est le bon moment. Ça nous permet de descendre en intensité.

On se fait progressivement happer par cette dernière track, avec de nombreuses ambiances électroniques. Composée d’une palette de sons qui s’accordent, Moody Good fabrique une expérience musicale. Et si vous êtes patient jusqu’au drop, le beat part et tout s’éclaire !

 

Tracklist

https://www.discogs.com/fr/Moody-Good-Moody-Good/release/6919201

  • Eulogy For The Janitor
  • Grumbles n Sparkles (feat. Rejjie Snow & Joshua Idehen)
  • Living Off the High (feat. Harleighblu)
  • Musicbx (feat. Eryn Allen Kane)
  • Ziambey (feat. Big Narstie)
  • Eulogy For The Caretaker
  • Kings Cross (feat. Yadi)
  • Docbond
  • Hotplate (feat. Knytro)
  • Raindrips (feat. Ruby Lee Ryder)
  • Rizlateef
  • Beebears Violinterlude
  • Bubbles (feat. Harleighblu)
  • Eulogy For The Concierge
  • The March Of The Hallowed Duck
  • Living Off The High, 2 Step Mix (Vinyle Exclusif)
  • Moody Good Gatekeeper (Vinyle Exclusif)

facebook.com/moodygoodofficial
twitter.com/moodygood
moodygood.com

 

Recent Posts

Leave a Comment